Évaluation de l’efficacité des techniques conservatrices dans le traitement de l’hémorragie du post-partum

EVALUATION DE L’EFFICACITE DES TECHNIQUES CONSERVATRICES DANS LE TRAITEMENT DE l’HEMORRAGIE DU POST-PARTUM A L’HOPITAL UNIVERSITAIRE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE DE BEFELATANANA

(EVALUATION OF THE EFFECTIVENESS OF CONSERVATIVE SURGERY IN THE TREATMENT OF POSTPARTUM HEMORRHAGE AT HUGOB)

FENOMANANA MS 1, RAJAONARISOA MN1, RASOANAIVO SS1, RAKOTONIRINA P1, ANDRIANAMPANALINARIVO RH2, RANDRIAMBELOMANANA JA2

1 Gynécologue Obstétricien, Hôpital Universitaire de Gynécologie Obstétrique de Befelatanana

2 Professeur des Universités, Faculté de Médecine d’Antananarivo

RESUME
Introduction : Les hémorragies du post-partum (HPP) demeurent l’une des complications les plus fréquentes et les plus préoccupantes de l’accouchement. Les techniques conservatrices constituent une alternative à l’hystérectomie de cette pathologie. Notre objectif est d’évaluer l’efficacité d’un traitement conservateur, l’impact sur la fertilité et le devenir obstétrical de la femme.

Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, réalisée à l’HUGOB sur une période de 5ans allant de Janvier 2008 à Décembre 2013, chez les patientes ayant présenté une HPP traitée par une chirurgie conservatrice.
Résultats : Quarante-trois cas ont été enregistrés, soit 7,98% des HPP. La moyenne d’âge est de 26,55ans dont 76,14% dans la tranche d’âge de 20 à 35ans.

Les primipares et paucipares prédominaient avec un pourcentage respectif de 51,16% et de 32,56%. Le taux de succès de la procédure était de 72,42%. Les indications étaient dominées par l’atonie utérine (81,40%). Aucune complication à court terme n’a été notée. Toutes les patientes avaient une fertilité conservée, 21 grossesses ont été obtenues dont18 menées à terme.

Conclusion : Les traitements conservateurs sont efficaces en matière d’HPP. Ils ne compromettent pas la reproductivité féminine.

Mots clés : fertilité, hémorragie, post-partum, traitement conservateur

SUMMARY
Introduction : Post-partum hemorrhage (PPH) remains one of the most frequent complications and the most worrying of delivery. The conservative techniques are an alternative to hysterectomy in this pathology. Our objective is to evaluate the effectiveness of conservative treatment, the impact on fertility and obstetric outcome of women.

Materials and methods : It is a descriptive retrospective study carried out HUGOB over a period of 5 years from January 2008 to December 2013, among patients who experienced PPH treated with conservative surgery.

Results : Forty-three cases were recorded, or 7.98% of PPH. The average age is 26,55ans with 76.14% patients in the age group 20 to 35 years. Primiparous and paucipares predominated with a respective percentage 51.16% and 32.56%. The success rate of the procedure was 72.42%. The indications were dominated by uterine atony (81.40%). No short-term complications were noted. All patients had preserved fertility. Twenty pregnancy were obtained and 18 full term deliveries.

Conclusion :Conservative treatments are effective in terms of PPH. They do not affect the reproducibility of the pregnant woman.

Keywords : fertility, hemorrhage, postpartum, conservative treatment

Télécharger l’article en entier.

JMGOmg

Author: JMGOmg